Nadocyte / Disques (maj:01/11/99)
 
Retour Page d'accueil | Retour Chanson franšaise | Reggiani sur Internet
 

Reggiani / Serge et Stéphan en scène

Voici un vieux disque vinyle en public (1974) qui appartenait à mon frère et que j'ai longtemps entendu par bribes, sans écouter vraiment. 20 ans plus tard, je suis tombé sur la version CD (1992) par hasard, en fouillant dans un bac à disques en vrac dans un supermarché. Ce jour là je n'ai pas perdu mon temps j'ai eu envie de le ré-écouter et j'ai re-découvert un bijou. Si j'avais su j'en aurai pris plusieurs. J'ai toujours aimé les disques en public. C'est une façon d'aller un peu au spectacle, un disque en public c'est chaud, c'est vivant, ça n'est pas parfait, ça n'est pas aseptisé, c'est un témoignage.

On y retrouve avec plaisir certains standards de Serge Réggiani (Hôtel des voyageurs, Madame nostalgie, L'Italien et quelques autres), d'autres chansons plus rares (Les mensonges d'un père à son fils, Edith, La putain, Le veiux couple), et des chansons de Stéphan Réggiani, moins connues mais interprétées avec la même fougue et la même force que son père.

Au milieu de toutes ces chansons, il y en a une de Boris Vian, très réussie et rendue irrésistible par l'interprétation en duo des Reggiani. Vous en trouverez le texte page suivante, il s'agit de La java des bombes atomiques.

Mais pour une fois vous ne pouvez pas gagner ce disque, je n'en ai qu'un et je le garde. Et si vous n'êtes pas contents, en fouillant encore un peu dans le Nadocyte, vous trouverez bien un autre jeu qui n'a encore été remporté par personne.


eric@ericnadot.com Nadocyte (maj:01/11/99) Retour Page d'accueil