Nadocyte (maj:06/06/99)
 

"Février de cette année là, c'est le début de mon histoire, bien avant ma première guitare, quatre ans après Hiroshima ... en février 49... le dix de ce mois là, tu peux venir chez moi, des cadeaux pleins les mains..."

Les vieux fans de Maxime Le Forestier comme moi n'ont pas pu oublier cette chanson qui date un peu (1973) mais dont le texte n'a pas vieilli, il est resté figé dans le temps, précis, définitif.. Depuis cette époque les cadeaux sont toujours allés dans le même sens, du chanteur vers le public. D'un tube à l'autre, en passant par tellement de chansons magnifiques, de scènes électriques ou acoustiques, avec toujours ce goût pour la chose artistique, pas de travail vite fait, pas de concession aux médias, l'ARTISTE a donné, et donné encore. Je n'ai pas l'intention de vous en faire une tartine sur MLF. Pour retracer sa carrière, allez voir chez CHORUS, c'est leur métier. Pour ma part, ce qui me vient tout de suite à l'esprit quand je pense à lui c'est le bonheur tranquille que j'ai ressenti quand je lai vu sur scène. C'était BIEN, c'était BEAU. Un duo à la télé, c'est trop souvent deux artistes qui chantent à coté l'un de l'autre la même chanson, au même moment. Avec Maxime c'est autre chose, c'est mélodieux, c'est une redécouverte à chaque fois. Je suis très sensible à sa voix, c'est un CHANTEUR. Tout cela serait banal si les autres artistes avaient la même classe. C'est loin d'être le cas. J'ose à peine aborder le sujet des reprises des chansons de Brassens. Deux tentatives à presque 20 ans d'intervalle, deux réussites immenses. Quel artiste pourra sérieusement essayer de s'y coller après ça. Il y a trop d'authenticité (et je suis sûr que Renaud est authentique quand il chante Brassens) mélangée à trop de sensibilité personnelle, tout cela enrichit l'oeuvre, la pousse un peu plus loin. J'arrête là. Je n'ai pas de cadeau dans les mains mais...

Tu peux venir chez moi, même si tu n'as pas, de cadeaux dans les mains, on s'arrangera bien.

Vous venez ? on va chez Maxime : Site officiel (superbe)

Et en prime je vous propose un jeu qui me semble assez et même très difficile, sauf pour ceux qui sont allés le voir à Bobino à l'époque de la chanson "Charade" sur l'album "Les rendez vous manqués". Vous avez le texte page suivante, vous avez donc tous les éléments pour trouver la réponse à la charade. Et le pire c'est qu'il n'y a rien à gagner. Bonne chance... ou plutôt: bon courage, ce n'est pas simple.


eric@ericnadot.com Nadocyte (maj:06/06/99) Retour Page d'accueil